Le Bengal - La Race

 

 

 Origine

 

La race de chat "Bengal" est une race qui a été créée par Mme Jean Mill, une généticienne de la Californie.  En effet, le développement de la race a débuté en 1963, et résulte d'un croisement entre un chat de race Americain Shorthair (Voir photo ci-bas) et un chat Léopard d'Asie femelle (nom latin :  Felis Prionailurus Bengalensis).  L’American Shorthair est un chat de race ‘’naturelle’’, c’est-à-dire qui ne fait pas suite à des croisements faits par l’humain.  On peut également qualifier l’American Shorthair comme étant un chat ‘’robuste’’, un chat de travail, de par sa constitution.

 

 

 

Le Felis Prionailurus Bengalensis est un petit léopard sauvage arboricole (vivant dans les arbres) que l'on retrouve en Asie et plus particulièrement dans la province du Bengal.  Voir photos plus bas.

  

Pour Mme Mill, le but premier de cette nouvelle race était de créer un chat ayant l’apparence sauvage d’un léopard, tout en ayant le caractère d’un chat domestique.

 

Mme Mill fût aidée par la UC Davis en Californie dans son processus d’hybridation, qui n’a pas été facile, mais donna finalement un chat d’aspect sauvage avec un tempérament domestiqué.  Pour ce faire, il y a également eu des croisements avec des chats de race Mau égyptien, Burmese, Abyssin et Siamois, dans le but d’aller chercher certaines caractéristiques propres à ces races, et également par souci de diversifier le pool génétique et ainsi éviter la cosanguinité.  De nos jours, ces croisements avec ces races ne se font plus, et les accouplements ne se font que de Bengals avec d’autres Bengals.

 

Puisque l’ancêtre sauvage porte le nom de Felis Prionailurus Bengalensis, la nouvelle race de chat ainsi créée porta donc le nom de Bengal.

 

Le Bengal fût présenté pour la toute première fois en exposition féline à la TICA en 1986, dans la catégorie ‘’Nouvelle race’’, et elle fait maintenant partie des races championnables depuis 1991.  Les premières générations F1, F2 et F3 ne sont toujours pas autorisées à être présentées en exposition car elles sont considérées comme étant trop sauvages, et que le but est d’obtenir un chat ‘’domestiqué’’.  De plus, les premières générations ne portent pas le nom de Bengal étant donné leur caractère trop sauvage.  En effet, ils sont plutôt appelés ‘’hybrides’’ puisque ce sont ‘’des Bengal en devenir’’.

 

Le Bengal d’aujourd’hui ne provient essentiellement que de l’accouplement de Bengal avec d’autres Bengal tel que mentionné précédemment, puisque le but premier de cette race était de créer une race de chat domestique ayant l’allure éblouissante d’un Leopard, d’un Jaguar et des Ocelots!

  

 

 

 

 

 

 Les première générations F1, F2, F3,…

 

Les chats nés d'une portée entre un chat Bengal domestiqué (génération F4 et plus) et le Felis Prionailurus Bengalensis sont de première génération (soit F1 ou Fondation 1), et sont appelés "hybrides" puisque ce sont des chats "mi-sauvages".  Il en va de même pour les F2 et les F3.

 

Ce n'est qu'à partir de la 4e génération (F4) et plus qu'un Bengal est considéré comme étant un chat dit "domestiqué" (n'est plus considéré comme étant un chat sauvage).

 

Aussi, il est légal de posséder un bengal hybride (F1 à F3) ou un Leopard d’Asie (Felis Prionailurus Bengalensis).  Cependant, ils ne peuvent pas participer à des concours ou encore à des expositions félines qu'à partir de la 4e génération (F4).

 

 

 

 

 Caractère

 

Le Bengal est un chat intelligent, confiant, curieux, éveillé, agile, élégant et gracieux.   Le bengal aime explorer son milieu de vie, et il faut vraiment toujours garder en tête que c’est un chat actif et interactif.  Si vous désirez une race de chat ‘’tranquille’’, ce n’est pas la race à adopter car le Bengal aime bouger, grimper/ se percher en hauteur et interagir avec son maître également!  En bref, c’est un chat ‘’sportif’’!  Et ils maintiennent une énergie, une attitude et une vigueur de type chaton, même une fois adulte!

 

Les Bengals sont également de redoutables chasseurs, que ce soit de petites coccinelles ou papillons qui pourraient se retrouver dans la maison, ils les trouveront!

 

Ceci dit, le bengal est dépourvu d'agressivité et est très affectueux.  C’est un chat très sociable, qui n’hésitera pas à aller voir la visite, mais tout en demeurant étroitement attaché à ses maîtres et à lui demeurer fidèle.

 

Le Bengal est une race qui convient généralement très bien pour une famille avec des enfants.  Cependant comme chaque individu a son caractère, il faut parfois se laisser guider par son éleveur lorsqu’il est temps d’effectuer le choix d’un chaton.  Un bon éleveur saura bien vous conseiller.

 

Si on s'en occupe et qu'on joue beaucoup avec lui, il devient très attachant.  Si on le délaisse par contre, il devient plus craintif.  Aussi, les Bengals adorent l'eau au point de s'y amuser, et certains Bengals iront même jusqu'à se baigner dans l'eau.  Ne soyez donc pas surpris de voir votre chat Bengal en bordure de votre bain, voulant tremper sa patte pendant votre moment de relaxation, ou encore venir jouer avec les gouttelettes d’eau qui tombent sur le sol durant votre douche, ou à vous observer lorsque vous vous brossez les dents!

 

Le Bengal aime bien être un peu le centre d’attention.  Aussi, il n’hésitera pas à attirer votre attention et à ‘’tenter de bavarder’’ avec vous!  Certains individus sont plus bavards que d’autres.

 

 

 

 Morpholgie

 

Le Bengal est un chat de taille moyenne à grande avec un corps athlétique, ayant une bonne ossature et une bonne musculature.  Sa tête triangulaire est plus longue que large, et les côtés sont arrondis.

 

Le poids d’un Bengal adulte peut varier de 3Kg à 7Kg environ, soit plus spécifiquement de:

  • 2.75Kg (6.5lb) à 4.5Kg (10.0lb) pour les Femelles
  • 4.5Kg (10.0lb) à 7.25Kg (16.0lb) pour les Mâles

  

Les yeux sont ovales, presque ronds, et bien espacés.  Les couleurs permises sont le vert, le doré, le bleu et le turquoise, selon la couleur du pelage.

 

Le nez doit être large et les pommettes hautes et bien saillantes.  Les oreilles sont de taille moyenne à petite, et sont arrondies au bout, pointée vers l'avant.

 

La queue, de longueur moyenne, est épaisse à la base, s'affinant à peine pour finir sur une extrémité arrondie.  Les pattes sont bien musclées et ont une ossature robuste.  Les pieds sont grands et ronds, et ont des doigts proéminents.

 

 

 

 

 

Couleurs et Patrons du Bengal

 

Tous les Bengals ont un patron de type Tabby en plus du patron ‘’Spotted’’ ou ‘’Marbled’’ selon le cas.  Ceci dit, on peut observer chez tous les Bengals un marquage ‘’rayé’’ (typique des chats tabby) au niveau du visage, sur le devant du corps et à l’extérieur des pattes.  Le ventre, la gorge et l’intérieur des pattes doivent quant à eux être de couleur un peu plus claire.

 

Il existe 2 patrons disponibles, soit les Bengal à Rosettes (communément appelés les ‘’Spotted’’), et les Bengal Marbré (‘’Marbled’’).

 

Le Marbré se rapproche du patron du motif de la panthère longibande (voir photo à droite), et est un dérivé du blotched tabby.  Ceci a été obtenu suite à un travail de sélection des éleveurs.  Ce patron a fort probablement été hérité de son ancêtre American Shorthair, au départ de la race.

 

Pour ce qui est des rosettes, il existe plusieurs types de rosettes, que ce soit des ‘’spots’’ (simples taches), des rosettes ouvertes, en pointes de flèches, ou encore des rosettes fermées.

 

Chez Élevage Saphira, nous avons choisi de ne produire que des chatons à rosettes fermées bien serties, ayant un contraste incroyable car selon nous, c’est ce vers quoi doit tendre l’évolution de cette magnifique race!

 

Pour ce qui est des couleurs, il y a bien entendu le Brown Spotted (ou Marbled) Tabby, qui est la couleur ‘’classique’’ selon nous, puisqu’elle rappelle sans contredit la robe d’un léopard!  Les 2 seules couleurs de yeux possibles et acceptées chez le Bengal Brown Spotted sont le vert et le doré (gold).

 

Chez Élevage Saphira, nous continuons de travailler cette couleur en nous efforçant d’avoir une couleur de fond très dorée et des rosettes brun chocolat à noir, tel que notre chatte retraitée Saphira June.  Et c’est ce qui se rapproche le plus de la couleur du Leopard!

 

Pour ceux qui veulent un chat Bengal ‘’roux’’, ce n’est pas ce que nous offrons, car nous savons de par notre expérience, que cette couleur vieillit mal, et qu’elle perd en contraste.  En effet, avec le temps la couleur des rosettes et la couleur de fond finissent par être dans les mêmes teintes, et on ne distingue plus aussi bien les rosettes…  L’effet ‘’WOW’’ de la robe n’est plus là après quelques années.  De plus, les teintes orangées rappellent celles du Tigre, et non pas celles du Leopard! ;-)

 

Vient ensuite la famille des couleurs ‘’Snow’’, qui se subdivisent en 3 couleurs.  Il peut y avoir de légères variations dans les couleurs mais généralement, on peut observer ceci :

 

  • Seal Point Spotted (ou Marbled) Tabby.  Le fond de la robe de ces chats est généralement blanc, et les taches peuvent varier de gris très clair à légèrement beige.  Les chats de cette couleur doivent obligatoirement avoir les yeux bleus.  Une façon très simple et rapide de savoir si le chat a véritablement les yeux bleus, est l’observation d’un reflet rouge à la lumière intense, tel le flash d’un appareil photo.  Historiquement, ce gène de couleur provient des croisements qui ont été faits avec le Siamois au début de la race.

 

  • Seal Mink Spotted (ou Marbled) Tabby.  Les chats de cette couleur ont une couleur de fond beige crème, et les taches sont généralement beige café.  Les yeux des chats Bengals Mink doivent obligatoirement être Turquoises (Aqua).  Cette couleur provient à la fois du Siamois, et à la fois du Burmese.

 

  • Seal Sepia Spotted (Marbled) Tabby.  Les Bengal Sepia sont les ‘’Snow’’ les plus foncés.  Généralement, le fond de la robe est beige et les taches sont de couleur ‘’café’’, sans être ‘’brun-noir’’ comme chez les Brown Spotted.  La couleur des yeux des Bengals Sepia est la même que pour les Brown Spotted, soit vert ou doré (gold).  Ce gène de couleur provient des croisements qui ont été faits avec le Burmese au commencement de la race des Bengals.

 

Pour ce qui est du Silver, il s’agit en fait d’un point de vue génétique, d’un Bengal Brown Spotted pour lequel il y a absence de couleur sur le pelage.  Nous pourrions imager le phénomène par l’idée de regarder un Bengal Brown Spotted, mais dans un ancien téléviseur en noir et blanc.  Ceci dit, cela explique également l’apparition de rufus (poils ‘’brun roux’’) chez certains individus, pouvant dénoter une mauvaise qualité de Silver dépendamment de la quantité.  La présence de rufus au niveau du nez et des patons peut être acceptable, mais sans plus.  S’il y en a au niveau du corps et au travers de la robe, c’est un signe évident de mauvaise qualité de Silver.  Aussi, si les temps du chat semblent être beige, il ne s’agit pas d’un bengal Silver mais plutôt d’un Brown Spotted ‘’brun froid’’.

 

Chez Élevage Saphira, nous nous efforçons d’avoir une belle qualité de Silver, c’est-à-dire que la robe soit argentée, avec des taches très noires, afin d’avoir le meilleur contraste possible.

 

La dernière couleur qui est en fait un patron, soit le Charcoal!  En effet, le Charcoal est à tort dénommé comme étant une couleur, mais c’est véritablement un patron puisqu’il vient se superposer par-dessus une couleur, afin de donner l’aspect d’un masque et d’une cape au chat.

 

Voici quelques photos de nos chats Bengal Brown Spotted Tabby Charcoal, et Seal Sepia Spotted Tabby Charcoal.

 

 

Qu’est-ce que le ''glitter’’?

 

Le glitter est vraiment une caractéristique unique au pelage des Bengals!  Il s’agit en fait de la présence de poils très brillants, prenant l’apparence de paillettes, qui ne sont visibles que lorsque la lumière vive les capte…  Chez le Brown Spotted, le ‘’glitter’’ sera de couleur or, comme si on avait saupoudré de la poussière d’or sur le chat.  Chez les Silver, le glitter sera argenté, alors que chez les Snow, le glitter prendra une forme de ‘’poussière d’étoiles’’ ou encore comme la neige qui brille au clair de lune par une nuit d’hiver!

 

  

 

L'entretien

  

Le Bengal demande très peu de toilettage, si ce n'est qu'un simple nettoyage régulier des oreilles pour certains d’entre eux, et la taille des griffes aux 16-18 jours environ.  Aussi, il n'est pas conseillé de les brosser ou de les peigner trop souvent afin de pas abimer leur pelage; le brossage a davantage l'effet de l'ébouriffer.  Sinon, un léger brossage peut être de mise lors des mues saisonnières, mais sans plus.  Une période de stress, tel un déménagement, peut également accentuer la chute de poils.

 

La robe est courte, épaisse, bien couchée et exceptionnellement douce et soyeuse au toucher: une vraie fourrure!!  En fait, la douceur de la fourrure d’un Bengal rappelle celle d’un lapin!  Les Bengals perdent très peu leurs poils.  En effet, ceci n’a rien de scientifique, mais notre constat personnel est que les Bengals perdent facilement 50% moins de poils (et probablement encore moins) comparativement à un chat domestique.

 

Chez les chatons, la robe peut être un peu plus longue.  C'est la période des "Fuzzies".

 

 

 

 Fuzzies

 

À une certaine période, les chatons ont de longs poils ébouriffés et hirsutes, plutôt ternes, qui brouillent la couleur et le patron (motif) de leur pelage.  Chez le léopard sauvage, cette période de "fuzzies" sert à camoufler les bébés des prédateurs éventuels.

 

Cette période peut durer jusqu'à l'âge de 6 mois.  Par la suite, le pelage, le patron et le contraste se définiront jusqu'à l'âge de 1 an.  Et il faut compter encore 1 année de plus avant que le Bengal ait sa couleur parfaite et son patron bien défini.

  

Voir ci-bas quelques photos de jeunes guépards démontrant bien l'aspect des ''fuzzies''.

 

 

 

 

Alimentation

 

Le Bengal étant un chat énergique, il va de soi que son alimentation doit être de qualité supérieure, et haute en protéine également.  À la base, le chat est un carnivore tout comme le Léopard d’Asie, soit l’ancêtre du Bengal.  Aussi, il faut porter une attention particulière à la sorte de nourriture que l’on donne à nos Bengals.

Aussi, le choix de la nourriture est vraiment très important pour les Bengals...  Il s’agit d’une race “exotique” et dont les premières générations proviennent du Léopard d’Asie.  Conséquemment, l’usage d’une nourriture contenant du maïs et des grains céréaliers (tels que blé, orge et avoine) n’est habituellement pas conseillé par les éleveurs.  Les chats sont d’abord et avant tout des carnivores...

 

De ce fait, il est donc préférable d’utiliser une nourriture faite à partir de viandes, de fruits et de légumes.  Il faut également veiller à ce que la nourriture ne contienne pas de maïs sous aucune de ses formes (maïs, maïs jaune moulu, gluten de maïs, semoule de maïs, etc...).  En effet, la nourriture contenant du maïs et/ou des grains céréaliers, à un Bengal, risque de lui provoquer des diarrhées à répétition, un peu comme les gens qui souffrent de maladies coeliaques (intolérance au gluten).  Ce n’est pas agréable pour le chat, et ce n’est pas agréable pour le propriétaire lorsque le chat met les pattes dans ses selles molles et fait des traces hors du bac à litière (...).  Il peut également avoir apparition de sang dans les selles au bout de 3-4 semaines, signe évident d’une irritation au niveau de l’intestin.
 
Les nourritures faites à base de poisson peuvent elles aussi provoquer des selles molles chez certains chats.  Donc évitez dans la mesure du possible, les formules faites à base de poissons, saumon, thon, etc…
 

 

 

 Chez Élevage Saphira, tous nos chatons et chats adultes sont nourris avec la nourriture de marque GO! – Formule SENSITIVITIES LIMITED INGREDIENT Grain Free Duck Recipe (le sac est noir et jaune, mais faire attention, ce n'est pas la ''Duck Pâté'').  Voir la photo du sac ci-contre.

 

 

 

 

Est-ce que le Bengal est un chat hypoallergénique?

 

Plusieurs personnes nous écrivent ou nous appellent afin de savoir si le Bengal est hypoallergénique…  La réponse est non, le Bengal n’est pas une race de chat hypoallergénique.

 

Rétablissons les faits concernant les allergies relativement au Bengal...  La majorité des gens qui sont allergiques aux chats, sont en fait allergiques à une protéine qui est contenue dans leur salive (pas nécessairement aux poils d'animaux).  Et comme les chats (y compris les Bengals) se lèchent pour nettoyer leur fourrure, ils déposent de la salive sur leurs poils.  Par conséquent, le Bengal n'est pas hypoallergénique.

 

Aussi, des gens souffrant d'allergies aux chats sont venus nous visiter et certains d'entre eux ont réagi assez fortement.  Cela dépend toujours du type d’allergie dont vous souffrez, à savoir si c’est de type respiratoire (avec crises d’asthme), ou de type topique (avec éternuements, larmoiements et/ou picotements des yeux, de la peau etc...), et également de l’intensité de vos allergies (peu allergique ou si vous réagissez dès l’instant où vous entrez dans une pièce dans laquelle il y a un chat…).

 

Il est certain que les Bengals n'ont pas de “sous-poil” et que leur pelage s’apparente davantage à une "fourrure" qu’à un pelage d’un chat habituel (nous faisons ici allusion à la texture du poil).  Aussi, ils perdent beaucoup moins de poils qu'un chat domestique par exemple (possiblement 50% moins de poils qu’un domestique) ou un chat d'une autre race.  Le fait que le Bengal perde moins de poils qu'un autre chat, fait en sorte que ce sera un bon compagnon pour certaines personnes allergiques ‘’de bas niveau’’.  Aussi, nous avons toujours la possibilité de nous discipliner à nous laver les mains après avoir flatté le chat, ce qui donne une chance supplémentaire d’atténuer les effets indésirables des allergies (ex. :  porter nos mains au niveau du visage et des yeux sans s’être lavé les mains préalablement…).  Pour les allergies de type respiratoire (avec crise d’asthme), c’est plus compliqué et c’est moins probable que la personne allergique ne réagisse pas.

 

Certains éleveurs garantissent que les Bengals sont hypoallergéniques, mais nous vous assurons que c’est faux…

 

Il y a quelques temps (avant la COVID-19), nous avons accueilli un collègue de travail et sa conjointe (moyennement allergique).  La dame a ressenti les réactions que durant la nuit et tôt le lendemain matin de sa visite chez nous…

 

Aussi, lorsque les allergies impliquent un enfant, nous ne sommes pas enclins à faire visiter, ni à procéder à la vente d'un chaton, car il y a trop de risques que le chaton doive être relocalisé si ça ne fonctionnait pas à court-moyen terme...  Il est certain que lorsque cela concerne un adulte (comparativement à un enfant), il connait le degré de ses allergies et il peut juger par lui-même ce qu’il est prêt à accepter comme symptômes (au niveau de sa tolérance personnelle).  Mais il doit être conscient en partant, qu’il va ressentir des symptômes d’allergies à certains moments, comme en période de fatigue ou de stress, et que l’intensité de ses symptômes peut également varier et empirer dans le temps.

 

Sinon, il y a le Sibérien, une autre race de chat complètement différente du Bengal.  Les Sibériens sont reconnus comme étant hypoallergènes, et la plupart d'entre-eux n'ont pas la protéine, qui cause les allergies, dans leur salive.  Ça pourrait peut-être être une option, mais ça ne fonctionne pas toujours surtout en ce qui concerne les personnes qui sont « très allergiques » aux chats.

 

Enfin, si cela peut vous intéresser (les chats Sibériens), Elevage Saphira vous recommande de contacter Mme Michele Ann Desaulniers de la Chatterie Troïka dans le coin de Joliette. 

 

Vous pourrez consulter son site Internet à l'adresse suivante pour plus amples informations:  http://www.ccc-cats.ca/troika/

 

 

 

 

 

 

 

 

  © 2007-2020  Élevage Saphira S.E.N.C.  Tous droits réservés.  Site Web conçu et réalisé par Annie Desmarais.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : mardi, 26 mai 2020